Les propriétaires de cartes Apple touchés par le coronavirus peuvent ignorer le paiement de mars sans intérêt


Le fabricant d’iPhone a décidé d’autoriser ses clients Apple Card qui ressentent l’impact du coronavirus COVID-19 à sauter leur paiement de mars sans encourir de frais d’intérêt, tant qu’ils s’inscrivent au programme d’assistance à la clientèle de l’entreprise.

Cette décision a été conçue pour aider certaines des personnes qui sont maintenant obligées de rester à la maison et de travailler à distance à minimiser la propagation du nouveau coronavirus. Selon un article de Reddit publié il y a deux jours détaillant la réponse d’Apple Card à la pandémie de COVID-19, le géant de la technologie de Cupertino a récemment envoyé un e-mail aux clients d’Apple Card avec le message suivant:

Nous comprenons que l’évolution rapide de la situation COVID-19 pose des défis uniques à tout le monde et certains clients peuvent avoir des difficultés à effectuer leurs paiements mensuels.

Le reste du message demande aux clients qui ont besoin d’aide de parler au support de la carte Apple via Messages et de demander à être inscrit au programme d’assistance à la clientèle, « qui vous permettra d’ignorer votre paiement de mars sans encourir de frais d’intérêt ».

https://www.youtube.com/watch?v=Qf95qO3av1M

En d’autres termes, vous devez spécifiquement demander à Apple de vous inscrire à ce programme.

Les personnes qui ne demandent pas à être inscrites doivent s’acquitter de leur paiement de mars comme d’habitude. Le report du paiement du mois de mars ne devrait avoir aucun impact sur votre compte, à l’exception du report du même solde pour le mois. De plus, le report de votre paiement n’affectera pas votre pointage de crédit.

Un représentant du support Apple l’a reconnu, confirmant prétendument à un client qu’aucun paiement n’est requis lors de son inscription à ce programme.

« Votre pointage de crédit ne sera pas affecté », a déclaré un représentant.

Apple a annoncé samedi dernier des mesures proactives pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*