Certains éditeurs sont surpris qu’Apple News + redirige automatiquement le trafic du site Web


Apple News Plus sur iPhone S'abonner

Apple souhaite que davantage de personnes utilisent Apple News + et, dans le même temps, s’assure que les clients qui paient déjà pour le service d’abonnement puissent l’utiliser régulièrement sans avoir à ouvrir directement l’application.

Pour y arriver, Apple a une idée: sous iOS 14 et macOS 11 Big Sur, Apple redirigera automatiquement certains liens menant à des actualités vers l’application Apple News +. La nouvelle «fonctionnalité» est activée par défaut avec iOS 14 et macOS Big Sur, mais les utilisateurs peuvent la désactiver s’ils le souhaitent. S’il n’est pas désactivé, cliquer sur un lien vers le contenu d’un éditeur disponible dans Apple News + chargera automatiquement Apple News + et ne pas le site Web de l’éditeur, ce qui pourrait avoir un impact majeur sur le trafic de ce site.

Dans un rapport de Âge de l’annonce, certains éditeurs n’apprécient pas trop l’idée, mais, du moins pour le moment, adoptent une approche attentiste avant de prendre des décisions radicales. Cependant, selon le rapport, au moins deux éditeurs envisagent au moins de se retirer de leur accord avec Apple, ce qui finirait par extraire du contenu d’Apple News +.

Selon le rapport:

Deux des dirigeants des éditeurs ont déclaré à Ad Age qu’ils recevaient un trafic décent grâce à leur accord avec Apple, mais se demandent maintenant comment cela affectera leurs résultats, car ils ont chacun de meilleures opportunités de monétisation grâce à leurs propriétés.

Cela n’est pas totalement inconnu, bien sûr. Plus tôt cette année, le New York Times s’est retiré de l’accord avec Apple et a supprimé son contenu d’Apple News +. La raison? Le service d’abonnement avait trop d’impact sur ses propres ventes directes d’abonnements à son contenu, et le NYT ne veut pas donner trop de pouvoir à Apple dans l’industrie de l’information.

De l’autre côté de cette médaille, cependant, se trouve le le journal Wall Street. Le PDG de News Corp., Robert Thomson, a déclaré publiquement que la publication, toujours l’une des sources d’information les plus influentes, conserverait son accord avec Apple et conserverait son contenu sur Apple News + car le service d’abonnement introduit de «nouveaux lecteurs» au contenu disponible.

Entendre dire que les éditeurs ne sont pas satisfaits d’Apple News + n’est pas non plus nouveau. Nous entendons ces affirmations depuis un certain temps, et elles sont généralement liées à un impact potentiel sur le trafic vers un site Web ou à des numéros d’abonnement direct, ou à un impact sur les revenus en raison de la réduction des bénéfices par Apple. Quoi qu’il en soit, il y a certainement eu des éditeurs qui n’ont pas été trop enthousiastes à l’idée de profiter d’Apple News +.

Et les décisions d’Apple peuvent rendre cela encore plus difficile pour les éditeurs, même si la propre justification d’Apple (offrir une meilleure expérience aux abonnés Apple News + existants qui s’attendent fondamentalement à voir le contenu ouvert dans l’application) ne donne pas l’impression que cela est si horrible. ou néfaste à la surface.

Mais nous devrons attendre et voir comment cela se passe. Apple serait sur le point de lancer une nouvelle option d’abonnement Apple One avec différents niveaux, et l’une de ces options pourrait inclure Apple News + associé à d’autres services tels que Apple Music et Apple Arcade. Cela pourrait inciter plus de personnes à s’abonner et à utiliser le service dans un proche avenir.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*