Le fournisseur d’iPhone Pegatron reprend Casetek


« Pegatron tente de renforcer son activité de composants pour se défendre contre l’essor de Luxshare »

Que souhaitez-vous savoir

  • Il y a plus de mouvement dans la chaîne d’approvisionnement d’Apple.
  • L’assembleur iPhone Pegatron reprend Casetek.
  • Les analystes affirment qu’il renforce sa position face à son rival Luxshare.

Pegatron, partenaire d’assemblage d’iPhone, rachète Casetek Holdings Ltd, dans le but de consolider sa position face à son rival chinois Luxshare.

Tel que rapporté par Bloomberg:

L’assembleur d’iPhone Pegatron Corp. reprend Casetek Holdings Ltd., renforçant ainsi sa position face à son rival chinois Luxshare Precision Industry Co.

Le Taïwanais Pegatron, qui, avec son plus grand concurrent Hon Hai Precision Industry Co., fabrique la plupart des iPhones du monde, a déclaré dans un communiqué qu’il acquerrait le reste du fabricant de boîtiers d’appareils qu’il ne possède pas, puis prendrait à titre privé une unité évaluée à environ 1 $. milliard.

Le rapport indique que Pegatron et le principal fournisseur d’Apple, Foxconn, se préparent à une « concurrence intensifiée » de la part de son rival Luxshare et d’autres rivaux du continent chinois. Des rapports récents indiquent que la Chine continue d’investir dans les chaînes d’approvisionnement nationales pour servir la Chine alors que les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine s’intensifient. De l’analyste Jeff Pu:

« Pegatron essaie de renforcer son activité de composants pour se défendre contre la montée en puissance de Luxshare. Cela pourrait rationaliser certaines activités qui se chevauchent avec Casetek. »

Un rapport plus tôt cette semaine suggérait que Foxconn prévoyait de diviser sa chaîne d’approvisionnement en raison des pressions de la guerre commerciale, et que la Chine n’était plus «une usine pour le monde». D’après ce rapport:

Le président de la société, Young Liu, a déclaré qu’elle « ajoutait progressivement plus de capacité en dehors de la Chine » et que la proportion de la fabrication offshore était passée de 25% à 30%. Foxconn a déclaré qu’il envisageait davantage de déplacer la fabrication vers l’Asie du Sud-Est et d’autres régions, afin d’éviter les droits de douane provoqués par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Liu a en outre noté que quel que soit le pays où il opère, il y aurait un « écosystème de fabrication dans chacun » et que « les jours de la Chine comme l’usine mondiale sont terminés ». Foxconn a déjà investi plus d’un milliard de dollars en Inde.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*