Apple donne aux directeurs de magasins de détail des « points de discussion antisyndicaux »


Apple fait circuler des points de discussion antisyndicaux auprès des dirigeants de magasins aux États-Unis dans le but de décourager les employés de former des syndicats, selon un nouveau rapport.

Tel que rapporté par Vice :

Apple fait circuler une série de points de discussion antisyndicaux aux dirigeants de magasins à utiliser avec les employés aux États-Unis, au milieu des craintes qu’une vague de syndicalisation puisse éclater dans ses magasins américains.

Selon le rapport, les points soulignent que « les travailleurs pourraient perdre des opportunités d’évolution de carrière, la possibilité de s’absenter pour des raisons personnelles et des promotions fondées sur le mérite s’ils votent pour se syndiquer », avertissant les employés que la qualité de leur travail peut même ne pas être un facteur dans certains cas. Les managers ont également été invités à avertir les employés qu’ils pourraient avoir moins d’opportunités et moins de flexibilité, déclarant qu’un syndicat « pourrait changer fondamentalement notre façon de travailler ».

Les points surviennent alors que trois magasins Apple ont déposé une demande pour organiser des élections syndicales à Atlanta, New York et Towson, Maryland. Le rapport continue :

Motherboard a obtenu et vérifié les points de discussion d’Apple, qui étaient joints à un e-mail envoyé aux responsables des magasins Apple. « Ce qui rend un magasin génial, c’est d’avoir une équipe qui travaille bien ensemble », déclare l’un des points de discussion. « Cela ne peut pas toujours arriver lorsqu’un syndicat représente les membres de l’équipe d’un magasin. »

Le rapport indique que plusieurs magasins aux États-Unis avaient reçu ces points, un employé confirmant que tous les points du document de deux pages avaient été mentionnés par les responsables du magasin, y compris dans les « téléchargements » quotidiens d’Apple, tenus à début de chaque séjour parmi le personnel.

Il a également été rapporté qu’Apple a engagé les services d’avocats  » antisyndicaux  » également utilisés par Starbucks et Mcdonald’s pour tenter d’annuler le mouvement. Vous pouvez lire le rapport complet, y compris le document complet diffusé aux directeurs de magasin ici.



Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*