Les investisseurs de Twitter poursuivent Elon Musk pour avoir fait des choses avec Elon Musk


Les investisseurs de Twitter poursuivent maintenant le nouveau propriétaire potentiel de la société, Elon Musk, pour les mesures qu’il a prises pour tenter de faire baisser le prix de leurs actions. Le rachat de la société par Musk avance à grands pas bien qu’il ait précédemment déclaré qu’il était « temporairement suspendu ».

Ce message, posté sur Twitter, fait partie du problème. Un nouveau procès prétend que Musk a tenté de manipuler le cours de l’action de Twitter dans le but d’obtenir une meilleure offre que les 44 milliards de dollars qu’il avait déjà proposés. Musk a affirmé que Twitter avait mal déclaré le nombre de comptes de spam sur sa plate-forme, mettant l’accord en attente. TechCrunch rapporte que les actionnaires pensent que ce n’était guère plus qu’une tentative d’obtenir une meilleure offre. Malgré l’affirmation de Musk selon laquelle l’accord avait été suspendu, aucun document juridique n’indiquait que c’était le cas.

La poursuite a été déposée mercredi devant le tribunal de district fédéral de Californie du Nord et soutient que Musk a intentionnellement réduit les actions de la société pour obtenir une meilleure offre. « La juste valeur marchande des titres Twitter a été affectée par les fausses déclarations et la conduite fautive de Musk », indique la plainte.

Ce n’est pas la seule accusation qui circule. La même poursuite affirme que Musk a délibérément retardé le fait de dire qu’il avait acheté plus de 5% des actions de la société jusqu’à ce qu’il en achète plus, lui permettant de les récupérer sur une chanson. Une fois la nouvelle rendue publique, le cours de l’action a grimpé en flèche.

La prise de contrôle de Twitter par le PDG de Tesla et SpaceX s’est déjà avérée pleine de rebondissements et de tweets et cela semble susceptible de rester le chemin jusqu’à son achèvement. En supposant que cela se produise réellement, bien sûr.



Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*