Canalys : Les ventes de smartphones ont chuté de 9 % au T2 2022 en raison d’une offre excédentaire et d’une inflation galopante


Canalys a publié un rapport troublant sur le marché des smartphones pour le deuxième trimestre 2022. Les livraisons entre avril et juin ont chuté de 9 % en glissement annuel après une demande plus faible, suite à « des vents contraires économiques et une incertitude régionale ».

Samsung est resté le premier fabricant au deuxième trimestre tandis qu’Apple a repris la deuxième place à Xiaomi après de fortes ventes d’iPhone 13, tandis que les fabricants chinois ont eu du mal à la maison.

Canalys : Les ventes de smartphones ont chuté de 9 % au T2 2022 en raison d'une offre excédentaire et d'une inflation galopante

Selon Runar Bjørhovde, analyste de recherche chez Canalys, les entreprises ont fait face à une demande atone, ce qui a conduit à repenser les stratégies trimestrielles. La montée en flèche de l’inflation et l’accumulation des stocks ont conduit les fabricants à « réévaluer leur portefeuille » pour le reste de 2022.

Le segment milieu de gamme peine plus que prévu. Il est généralement surpeuplé, et maintenant les ventes sont encore plus lentes car les consommateurs ont tendance à rechercher des appareils encore moins chers.

Canalys : Les ventes de smartphones ont chuté de 9 % au T2 2022 en raison d'une offre excédentaire et d'une inflation galopante

La baisse de la demande suscite de vives inquiétudes pour l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, a ajouté Toby Zhu, analyste chez Canalys. Les pressions sur les coûts s’atténuent, mais il reste le problème de la logistique et de la production. Par exemple, le durcissement des lois d’importation et des procédures douanières de certains marchés émergents retarde encore plus les expéditions.

La baisse de 9% est également affectée par une demande extrêmement élevée il y a douze mois. Il y avait une demande refoulée, après une année 2020 difficile, alors qu’aujourd’hui le revenu disponible des consommateurs va vers d’autres produits et biens, pas vers l’électronique.

La source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*