Honor retire son équipe de l’Inde et continuera avec une « approche sûre »


Honor a révélé que son équipe basée en Inde se retirait. George Zhao, PDG de la société, a révélé que la marque restera sur le marché, mais que tout le personnel de terrain part et que les partenaires locaux représenteront la marque.

L’annonce intervient alors que les autorités indiennes ont lancé une série d’enquêtes sur des entreprises chinoises, notamment Xiaomi, vivo et Oppo.

George Zhao a révélé que la marque adoptera une « approche très sûre » dans sa présence sur le marché. Il a également partagé qu’il y avait eu beaucoup de travail pour constituer une équipe locale, mais pour des « raisons évidentes », elle sera dissoute. La nouvelle survient alors que Honor a fait forte impression avec sa série phare Magic4 et que les midrangers de la série de numéros ont commencé à prendre de l’ampleur dans le monde entier.

La décision d’Honor de se retirer est plutôt inhabituelle, car la société n’a officiellement fait l’objet d’aucune enquête. Pendant ce temps, d’autres entreprises chinoises ont été poursuivies par l’agence fiscale indienne et le ministère des Finances, mais n’ont jamais annoncé de mesures similaires. Jusqu’à présent, les bureaux de Huawei ont été perquisitionnés en février, 725 millions de dollars de Xiaomi ont été saisis en mai et les comptes bancaires de vivo ont été gelés après qu’il a été découvert qu’il acheminait plus de 8 milliards de dollars vers les sociétés mères pour éviter de payer des impôts. Oppo a été le dernier à être surpris en train de se soustraire aux droits de douane avec plus de 551 millions de dollars de cotisations prétendument impayées.

La source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*