Qualcomm lance sa réponse à l’Apple Vision Pro avec la réalité mixte, et Samsung et Google s’engagent dans l’informatique spatiale. (Translated to French: Qualcomm répond à l’Apple Vision Pro avec la réalité mixte, et Samsung et Google se lancent déjà dans l’informatique spatiale)



S’il est vrai que le Vision Pro d’Apple ne sera pas le premier casque de réalité augmentée au monde lorsqu’il arrivera enfin dans les rayons des magasins, il est juste de dire qu’il s’agira d’un produit important dans la catégorie. Tout comme il y avait des montres intelligentes avant les montres Apple et des tablettes avant l’iPad – et des smartphones avant l’iPhone, d’ailleurs – c’est l’entrée d’Apple sur un marché qui tend à lui donner un air de légitimité. Et c’est ce qui pousse d’autres entreprises à examiner froidement et sérieusement si elles devraient elles aussi être impliquées.

C’est quelque chose qui se produit de plus en plus dans le monde de l’informatique spatiale, le mot à la mode donné à la réalité mixte, ou AR/VR si vous préférez. Mais quel que soit le nom que vous lui donnez, la réalité spatiale fait référence aux casques qui combinent la réalité augmentée avec des éléments de réalité virtuelle pour créer une nouvelle expérience avec laquelle un iPhone ou un iPad ne peut tout simplement pas rivaliser. Il a le potentiel d’être le prochain grand changement dans la façon dont nous interagissons avec la technologie et l’information, et le Vision Pro est la première salve d’Apple.



Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*