La version bêta v4.1 du logiciel RootHide de Bootstrap mise à jour avec de nombreuses améliorations


L’équipe de développement de RootHide a publié lundi des versions mises à jour de son bootstrap basé sur Procursus, améliorant l’expérience utilisateur de tous ceux qui profitent de l’injection de réglages via les exploits kfd et CoreTrust (également appelés « semi-jailbreaks »), tels que Sérotonine et kfdfunv4.

Le bootstrap RootHide mis à jour vers la v4.1.Le bootstrap RootHide mis à jour vers la v4.1.

La version bêta v4.0 et la version bêta v4.1 ont été annoncées via le serveur Discord du projet et via des publications partagées sur X (anciennement Twitter), et d’après ce que nous pouvons comprendre, ces mises à jour incluent les améliorations suivantes :

Bootstrap v4.0 bêta

– Résoudre le problème de démarrage sur les iPad M2 exécutant iPadOS 17.0
– Résoudre le problème selon lequel l’application ne peut pas être injectée ou plante lorsqu’elle est lancée à partir de la recherche sur l’écran d’accueil
– Adoptez un nouveau mécanisme d’injection pour mieux prendre en charge les ajustements, y compris les ajustements de contournement de la détection de jailbreak, et les ajustements peuvent désormais être activés pour l’application iOS Shortcuts
– Prise en charge de l’exécution de theos côté appareil, création d’ajustements, installation et exécution
– Ajout d’un bouton pour réinstaller le gestionnaire de paquets afin d’éviter de réinstaller tout le bootstrap en cas de corruption Sileo/Zebra
– Ajoutez un bouton pour reconstruire le cache d’icônes, qui peut être utilisé lorsque les problèmes persistent après la désactivation des réglages de certaines applications système
– Optimiser l’affichage de la liste des applications et le tri des listes
– De nombreuses autres optimisations détaillées et corrections de bugs

Bootstrap v4.1 bêta

– Correction d’un problème où des erreurs se produisaient lors de l’installation de certains ajustements
– Correction de l’erreur d’invite lors de la désinstallation du bootstrap

Ces semi-jailbreaks permettent aux utilisateurs d’installer des réglages de jailbreak via Sileo ou Zebra sans jailbreak à part entière, car ils permettent l’injection de réglages sur des appareils vulnérables à l’exploit kfd et au bug CoreTrust.

Ils peuvent être considérés comme une solution provisoire alors que nous attendons qu’un jailbreak à part entière se matérialise après la publication de contournement PPL d’hier, mais il convient de noter qu’il est possible de démarrer votre appareil en boucle si quelque chose ne va pas ou si des modifications de fichiers système se produisent et corrompent. fichiers importants.

Pour cette raison, nous recommandons généralement de ne pas utiliser de semi-jailbreak et d’attendre que la version officielle soit publiée. En effet, ce serait absolument terrible si quelque chose se passait mal, ce qui vous coûterait une opportunité de jailbreak à l’avenir.

Ce n’est pas que le bootstrap ou le semi-jailbreak lui-même soient intrinsèquement dangereux – c’est quelque chose que nous souhaitons clarifier tout de suite. Au lieu de cela, c’est le potentiel de ce que vous pourriez faire à votre appareil, ou un réglage défectueux, ou un réglage qui a modifié les fichiers système d’une certaine manière, qui présentent les plus grands risques.

D’un autre côté, nous savons que beaucoup de gens sont impatients d’installer des hacks et des modules complémentaires, donc si vous faites partie de ces personnes, faites preuve d’une extrême prudence : installez uniquement des réglages fonctionnels connus et évitez d’installer quoi que ce soit qui semble être un problème. pari.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le bootstrap de l’équipe de développement RootHide pour les appareils non jailbreakés, vous pouvez vous rendre sur la page GitHub du projet.

Profitez-vous du bootstrap de RootHide pour l’injection de réglages ? Faites-le nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*