Rapport : Apple examinera toujours les applications iPhone téléchargées et percevra des frais des développeurs Les applications iPhone téléchargées seront toujours examinées par Apple et la société « percevra des frais auprès des développeurs » qui proposent des applications en dehors de son App Store, selon un rapport



Apple devrait bientôt autoriser le téléchargement d’applications sur les iPhones dans l’Union européenne pour tenter de se conformer à la loi sur les marchés numériques de la région, mais lorsque ce sera le cas, cela pourrait ne pas avoir l’effet espéré par les législateurs et les développeurs. C’est ce que révèle un nouveau rapport qui suggère que la société a l’intention de continuer à percevoir des frais auprès de ceux qui choisissent de ne pas distribuer leurs applications sur l’App Store.

Comme si cela n’était pas assez décevant pour les personnes impliquées, le rapport affirme également que les applications téléchargées sur un iPhone seront toujours examinées par l’entreprise même si elles ne sont pas dans son App Store. La possibilité pour les propriétaires d’iPhone d’installer des applications qui n’ont pas été soumises à l’examen de l’App Store est un élément clé de ce que les développeurs demandent depuis des années maintenant, mais il semble qu’Apple ne soit pas encore prêt à l’autoriser.



Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*