Le fabricant des téléphones CAT et Motorola Defy cède sous la pression financière Le fabricant des téléphones CAT et Motorola Defy capitule sous la pression financière


La société britannique Bullitt, qui fabrique des téléphones robustes sous les marques Caterpillar (CAT) et Motorola Defy, a fait faillite. Les anciens employés postés sur LinkedIn ont annoncé que l’entreprise n’est pas en mesure de rembourser sa dette et que tout le monde est actuellement à la recherche d’un nouvel emploi.

Selon GagnerFutur, les plans de Bullitt étaient de confier la division matériel à une organisation soutenue par les créanciers et de se concentrer sur le développement d’appareils de communication par satellite.


Le Cat S75 en pratique au MWC 2023
Le Cat S75 en pratique au MWC 2023
Le Cat S75 en pratique au MWC 2023
Le Cat S75 en pratique au MWC 2023

Le Cat S75 en pratique au MWC 2023

Le fabricant de téléphones britannique Bullitt avait les droits commerciaux pour fabriquer et distribuer des téléphones portant les logos Cat et Motorola, ainsi que plusieurs combinés de marque Land Rover. Lors du MWC 2023, la société a révélé qu’elle travaillait sur sa propre solution de connectivité par satellite, développée conjointement avec Mediatek.

Les smartphones polyvalents et robustes constituent une offre attrayante pour les personnes qui ont besoin d’un appareil robuste mais abordable. Les propriétaires typiques de CAT n’étaient pas disposés à dépenser trop pour une série Samsung XCover, mais voulaient rester à l’écart des marques chinoises telles que Ulefone, Blackview et Oukitel.

Via (en allemand)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*