Les autorités françaises effectuent une perquisition dans les bureaux de Huawei sur le territoire français


Cette semaine, les bureaux de Huawei en France ont été perquisitionnés par les procureurs financiers, mais les autorités françaises ont rapidement souligné qu’il s’agissait d’une enquête préliminaire et qu’elle n’impliquait aucun acte répréhensible. Il existe cependant des raisons de soupçonner l’entreprise basée en Chine de corruption, de favoritisme et de trafic d’influence.

Huawei et les autorités françaises ont confirmé que le raid avait eu lieu mardi, mais n’ont fourni aucun autre détail.

Les procureurs financiers français perquisitionnent les bureaux de Huawei dans le pays

Le porte-parole de l’entreprise a répondu en rappelant à la France que Huawei a investi des millions dans la recherche dans le pays et qu’une usine fabriquant des équipements de communication sans fil d’une valeur de plusieurs milliards sera opérationnelle en 2025. L’usine créera des emplois et de la valeur, il n’y a donc aucune raison pour que Huawei s’en mêle. affaires internes.

Il a souligné que Huawei est présent en France depuis 20 ans et a toujours respecté la loi, et continuera de le faire. Néanmoins, le cabinet coopérera et assistera les autorités françaises dans l’enquête.

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*