Un ancien employé d’Apple fait face à des accusations criminelles pour fuite de secrets commerciaux


Un ancien employé d’Apple qui fait face à une poursuite civile pour des allégations de divulgation de secrets commerciaux fait également l’objet d’une enquête pénale.

Comme l’a noté 9to5Mac, Simon Lancaster a demandé la suspension des procédures civiles à son encontre maintenant qu’une enquête criminelle est en cours.

La requête indique que les deux actions en justice placeraient Lancaster « dans la position intenable d’avoir à choisir entre exercer son droit constitutionnel contre l’auto-incrimination et se défendre dans l’action civile ».

Lancaster est poursuivi par Apple pour avoir accédé à dessein à des informations sensibles et les avoir vendues à un média. Le costume indique :

Malgré plus d’une décennie d’emploi chez Apple, Lancaster a abusé de sa position et de sa confiance au sein de l’entreprise pour diffuser systématiquement les informations confidentielles confidentielles d’Apple dans le but d’obtenir des avantages personnels. Il a utilisé son ancienneté pour accéder à des réunions internes et à des documents en dehors du cadre de ses responsabilités professionnelles contenant des secrets commerciaux d’Apple, et il a fourni ces secrets commerciaux à son correspondant médiatique externe.

Dans son affaire civile contre Lancaster, Apple demande un procès devant jury et une injonction comprenant des dommages-intérêts et une restitution. Lancaster aurait révélé des informations sur les nouveaux produits à venir ainsi que sur les mises à jour des produits existants et a été cité comme une « source » au sein d’Apple. Lancaster a passé 11 ans chez Apple et a travaillé en tant que responsable des matériaux avancés et architecte de conception de produits. Il a contribué au développement des MacBook Pro 13 et 15 pouces avec Touch Bar et est nommé inventeur de plus de 40 brevets, selon Arris Composites qui l’a embauché en 2019.



Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*