Apple a jeté 52 millions de dollars sur les règles néerlandaises de l’App Store, mais aucune autre amende ne viendra


Apple n’aura plus à payer d’amendes à l’Autorité néerlandaise des consommateurs et des marchés (ACM) après avoir confirmé que le fabricant d’iPhone s’est finalement conformé aux exigences de l’App Store. Mais la société a déjà payé 52 millions de dollars d’amendes pour en arriver là.

Toute l’affaire découlait d’une commande ACM qui obligeait Apple à autoriser les applications de rencontres de l’App Store néerlandais à utiliser des méthodes de paiement autres que celles d’Apple, ce que la société a traîné les pieds mais s’est finalement conformé. L’ACM a accusé Apple d’avoir abusé de sa position, prenant en conséquence un pourcentage de toutes les ventes et abonnements.

Les fournisseurs d’applications de rencontres doivent être autorisés à choisir un mode de paiement dans leurs applications et avoir la possibilité de renvoyer les clients vers leurs propres sites Web pour le paiement. Les fournisseurs d’applications de rencontres ne peuvent pas être contraints d’utiliser le mode de paiement d’Apple ou être exclus de l’App Store. Cela n’est pas autorisé par les règles de concurrence européennes et néerlandaises. L’abus de position dominante fait grimper les prix, réduit la qualité des produits et des services et limite l’innovation.

Apple a commencé à payer des amendes hebdomadaires en janvier alors qu’il s’efforçait d’apporter les modifications techniques nécessaires pour permettre les paiements à des tiers via l’App Store. Cependant, il ne l’a pas fait volontairement et a été accusé de rendre le processus plus difficile que nécessaire. Apple, pour sa part, pensait en avoir fait assez. Apple a par la suite supprimé son exigence selon laquelle les applications de rencontres néerlandaises soumettaient deux fichiers binaires distincts pour examen, l’un avec des paiements tiers et l’autre sans.

Cependant, l’ACM a maintenant confirmé qu’Apple se conforme désormais à ses exigences et, par conséquent, ne fera plus face à des amendes ou des commandes – il avait déjà payé le maximum de 50 millions d’euros d’amendes, mais une nouvelle commande aurait remis à zéro le compte .

En janvier 2022, les astreintes ont commencé à entrer en vigueur et sont montées au maximum à 50 millions d’euros. C’est pourquoi Apple doit payer une amende totale de 50 millions d’euros. Apple respecte désormais les règles. C’est pourquoi ACM n’a plus besoin d’imposer une nouvelle commande sous astreinte. Au cours des derniers mois, ACM avait recueilli des informations auprès de fournisseurs d’applications de rencontres et d’experts indépendants avant d’évaluer si Apple s’était conformé à l’ordonnance.

Apple a récemment partagé plus de détails sur les exigences des développeurs pour son droit externe StoreKit qui permettrait aux systèmes de paiement tiers d’être utilisés dans les applications. Cette mise à jour comprenait également un autre balayage à l’ACM avec Apple affirmant qu’il pense que l’autorisation des paiements tiers aura un impact sur la vie privée des utilisateurs.

Nous ne pensons pas que certains de ces changements soient dans l’intérêt de la confidentialité ou de la sécurité des données de nos utilisateurs. Parce qu’Apple s’est engagé à un engagement constructif avec les régulateurs, nous apportons les modifications supplémentaires à la demande de l’ACM. Comme nous l’avons déjà dit, nous ne sommes pas d’accord avec l’ordonnance initiale de l’ACM et nous en faisons appel.

Il est important de noter que ces modifications ne s’appliquent qu’à l’App Store néerlandais et même dans ce cas, uniquement aux applications de rencontres. Toutes les autres applications, et toutes les applications internationales, doivent continuer à utiliser les systèmes de paiement de l’App Store comme auparavant.

Nous pouvons gagner une commission pour les achats en utilisant nos liens. Apprendre encore plus.



Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*