Jailbreak Blizzard publié pour les anciens appareils iOS 9.0-9.3.6 32 bits


Il y a un nouvel outil de jailbreak en ville, mais avant de tirer des conclusions et de courir pour saisir cet appareil poussiéreux iOS ou iPadOS 15 auquel vous vous êtes accroché, clarifions l’air très rapidement – ​​l’outil en question n’est destiné qu’à 32 -bit appareils iOS 9.

On parle bien sûr de Blizzard, un nouvel outil de jailbreak de GeoSn0w (@FCE365). Il s’agit d’un jailbreak semi-non attaché pour les appareils 32 bits exécutant iOS 9.0-9.3.6, ce qui signifie qu’il se présente sous la forme d’un fichier .ipa téléchargeable et peut être installé via des utilitaires tels que Sideloady. Malheureusement, AltStore et AltServer ne prennent pas en charge iOS 9.

Pour ceux qui ne le savent pas, les appareils 32 bits incluent les chipsets A5, A5X, A6 et A6X. Les appareils équipés de ces puces incluent ceux répertoriés ci-dessous :

  • iphone 4s
  • iPhone 5
  • iphone 5c
  • iPod touch 5e génération
  • ipad 2
  • iPad 3rd génération
  • iPad 4e génération
  • iPad mini 1St génération

Blizzard rejoint une poignée d’outils de jailbreak existants pris en charge par iOS 9, notamment Home Depot, kok3shi, openpwnage, Pangu, Phœnix et p0laris, chacun ayant ses propres mises en garde concernant la prise en charge des versions de firmware, la prise en charge de 32- périphériques bit ou 64 bits, ou étant semi-untethered ou untethered. Vous pouvez en savoir plus sur ces mises en garde en cliquant sur les liens dans ce même paragraphe.

L’outil de jailbreak Blizzard utilise l’exploit Phœnix et est entièrement open source sur la page GitHub de GeoSn0w, qui contient une liste courante des versions ainsi que leurs journaux de modifications associés. Le jailbreak installe également Cydia en tant qu’application principale du gestionnaire de packages et installe Dropbear afin que les utilisateurs disposent de capacités SSH sans avoir à installer OpenSSH.

Une attention particulière a été accordée à la simplicité du code open source du jailbreak Blizzard. En effet, le jailbreak est destiné à être un exemple de travail pour attirer les développeurs de jailbreak débutants qui voudront peut-être apprendre à créer leurs propres outils de jailbreak à l’avenir. Le jailbreak comprend également un bootstrap modifié qui exclut les référentiels inactifs, tels que ModMyi.

Blizzard a déjà été mis à jour vers la version 1.1 au moment d’écrire ces lignes, moins d’un jour après le lancement, avec diverses améliorations.

Alors qu’une grande partie de l’attention d’aujourd’hui a été focalisée au laser sur le développement d’un jailbreak iOS et iPadOS 15 appelé Cheyote par l’équipe Odyssey, GeoSn0w dit que son ambition de créer Blizzard découle de la nostalgie d’iOS 9, car ce firmware régnait en maître à peu près au même moment. qu’il a lancé la chaîne YouTube iDevice Central.

Cela dit, alors que la plupart des utilisateurs sont bien au-delà de la portée d’iOS 9 ou des appareils qui l’exécutent actuellement, toute personne disposant d’appareils hérités pris en charge est libre d’essayer Blizzard ou d’essayer d’apprendre à développer des jailbreaks à partir de son code source.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*